Coups de coeur·Littérature

Coup de ♥ roman : Les Passagères du 221

v_book_605Les Passagères du 221, Catherine Béchaux, Editions Liliana Levi, 14€. 

Une poignée de femmes prend régulièrement le bus 221. Paul le conducteur de ce bus les reconnais, elles sont chargées de sacs de linge, ont une mine fermée, concentrée. Paul les conduit jusqu’à la maison d’arrêt. Le trajet de quarante-cinq minutes permet à chacune des cinq femmes de raconter au lecteur son histoire et l’histoire de leur homme qu’elles vont voir au parloir. Elles sont mère, grand-mère, épouse, copine, et tout aussi prisonnière que leur homme car leur vie s’est arrêtée. Elles attendent le jour où leur homme sera libre, où elles pourront recommencer à respirer et peut-être à penser à elle.

Ce court roman aurait pu se lire en quarante-cinq minutes, on sent l’urgence, dans les mots choisis avec justesse, les phrases élimées, les chapitres concis, il ne faut surtout pas être en retard et louper son parloir ! Ces femmes sont lasses, épuisées de devoir se battre dehors pour ces hommes, fatiguées de se cacher, la honte est omniprésente et l’auteur l’écrit très bien. Pour un petit bout de chemin on les accompagne ces femmes meurtries mais fortes, on les écoute. Elles payent les pots cassés, elles sont vaillantes et solidaires.

Ce roman qui est un peu plus que ça tout de même, est dur, il faut un peu de temps pour digérer tout ça. Ici aucune pitié mais de l’admiration ! Une claque !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s